Formation continue

  • Apport des minivis enfouies dans la mise en place des canines incluses vestibulaires en technique linguale

    F. HAIM spécialiste Qualifié en ODF

    RÉSUMÉ La canine maxillaire représente, après la troisième molaire, la dent la plus souvent incluse. La prévalence des canines incluses maxillaires est de 0,8 à 2,8 %. Les canines incluses en situation vestibulaire représentent une minorité des canines incluses, 15 % à 32 % des cas selon les auteurs. (...)
    Lire la suite

  • 2017 une année pas comme les autres...

    2017 est l’année du 50ème anniversaire de la Revue d’ODF. Le comité de rédaction vous propose un numéro exceptionnel digne de cet événement. C’est l’occasion de s’interroger sur la révolution technique qui va bouleverser l’exercice de l’orthodontie. Ce double numéro met en parallèle des articles anciens et (...)
    Lire la suite

  • Canines incluses - Revue de littérature

    Notre revue, dès 1968, proposait une analyse bibliographique sur le sujet des canines incluses. Le nombre important de travaux sur ce sujet, ainsi que de numéros de la revue consacrés à ce thème, témoigne que le diagnostic, le choix thérapeutique et enfin la mise en place de cette dent reste un (...)
    Lire la suite

  • Le "syndrôme du fil" : effets indésirables / Partie 1

    RÉSUMÉ : Des mouvements de torque excessifs sur des dents collées entre elles par une contention fixée intégrant un fil métallique sont observés dans un très petit pourcentage de cas. Ces cas, certes rares, sont dangereux pour la pérennité dentaire et parodontale. Il nous a semblé intéressant de les (...)
    Lire la suite